Une histoire riche

Une glorieuse affaire de famille

La première génération. Le grand-père Albert aperçoit la lumière.

En 1954, le grand-père Albert Glorieux lance un commerce de gros de verre et de miroirs à Kuurne. Albert a le nez pour les affaires et décèle le potentiel qu’offrent les matières synthétiques. En 1961, il fabrique les premières plaques ondulées sous le nom de Glovo Plastiek. Sept ans plus tard, il lance la fabrication de voûtes filantes en polyester. En 1971 - TADAA! - les premières coupoles d’éclairage voient le jour.

Albert, Pierre et Rik, ensemble Alpiri.

Avec ses fils Pierre et Rik, Albert fonde Alpiri Plastics pour la production de costières en polyester destinées aux coupoles d’éclairage. La dénomination Alpiri devient après quelques années AG.Plastics. Précisément car ce sont les initiale d’Albert Glorieux. L’entreprise se développe et déménage en 1981 vers la ville voisine de Stasegem.

A.G. Plastics Geschiedenis - Magazijn en vrachtwagens

La deuxième génération. Le fils Rik voit les choses en grand.

Pour AG.Plastics, 1982 est littéralement une année noire : un violent incendie détruit l’entièreté du site des coupoles. Pendant deux ans, la production doit chercher un gîte temporaire dans les environs. En 1983, Albert Glorieux prend sa pension et les fils reprennent ses deux sociétés. Pierre continue le commerce du verre, Rik se charge d’AG.Plastics.

Brand bij A.G. Plastics

Sous la direction de Rik, AG.Plastics connaît un grand essor. La gamme s’étend considérablement : aux coupoles d’éclairage viennent se joindre des vérandas, des gouttières, des costières en PVC, des voûtes filantes… L’infrastructure croît en conséquence, et de nouveaux bâtiments et terrains d’exploitation sont ajoutés. En premier lieu dans la Spoorwegstraat, et comme si cela ne suffisait pas, également dans la Spinnerijstraat.

Toujours mieux

The sky is the limit pour Rik et son équipe. Il reprend des entreprises et des sous-traitants et innove sans cesse. Après un processus de développement d’un peu plus de quatre ans, il lance en 2012 la Skylux Window, un châssis en PVC équipé d'un vitrage de sécurité superisolant. Et les voûtes filantes et vérandas continuent, elles aussi, à faire l’objet d’innovations.

La troisième génération. Jean poursuit le rêve.

Le 6 août 2014, se produit l’impensable: Rik décède dans un tragique accident d’avion. La famille, les amis et le personnel sont très choqués. Mais personne ne doute de l’avenir d’AG.Plastics, car Rik avait réuni une solide équipe autour de lui. Son fils Jean, qui était déjà actif dans l’entreprise depuis 10 ans, reprend la direction.

Avec beaucoup de passion, Jean poursuit l'œuvre de la vie de son père Rik et donne de nouvelles impulsions à l’entreprise. Il le fait avec l’aide de tous les collaborateurs. AG.Plastics compte actuellement quelque 200 collaborateurs. Les terrains d’exploitation s’étendent sur plus de 12 hectares, dont 8,4 ha sont bâtis.

Un nouveau jalon.

En 2016, Skylux étonne le monde avec le lancement d’iDome, d’iWindow2 et d’iWindow3. Trois coupoles d’éclairage innovantes qui excellent sur le plan de l’isolation, de l’éclairage, du rendement et de l’esthétique. Les réactions sont très enthousiastes.

Jean et son équipe s’investissent de plus en plus dans de nouveaux marchés. En 2016, ils commencent la construction d'une usine en Tchéquie. Pas pour fabriquer moins cher, mais pour pouvoir livrer de manière rapide et efficace aux clients actuels et futurs d’Europe de l’Est. La mission est plus que jamais : tout le monde doit pouvoir bénéficier des avantages de la lumière du jour. Hello daylight!